Radiographie

RADIOGRAPHIE

azurvet-radiographie

 

La radiographie est une représentation en 2D de structures anatomiques en 3D. Il y a donc une superposition de l’ensemble des structures radiographiées sur l’image obtenue. Les différences de contraste entre les tissus sont liées aux différences d’absorption des rayons X qui traversent le patient. Ces rayons X sont produits au sein du tube radiogène et leur capacité à traverser les tissus dépend de la puissance du générateur.

Les rayons X sont absorbés sur une « plaque ». Il est obligatoire de se protéger contre ces rayons X lors de la prise de clichés au moyen de tabliers, gants plombés, protèges thyroïde et lunettes. Les doses reçues par le patient sont néanmoins très faibles lors d’une radiographie du thorax par exemple (environ 0,02 mSv) : cela correspond à la dose que reçoit le corps humain « naturellement » en 3 jours (irradiation naturelle provenant du rayonnement cosmique, des roches composant la croûte terrestre ainsi que de l'activité humaine). En revanche pour un scanner, la dose de rayons X est plus forte (environ 8mSv) soit environ 3 ans d’irradiation naturelle. Ainsi, le personnel ne doit pas rester dans la salle de scanner pendant les examens.

 

 

 

Le matériel radiographique en place à AZURVET est un matériel performant pourvu d’un générateur de haute fréquence et d’une table de radiologie humaine. Les clichés sont numérisés (système AGFA CR 30X) permettant l’obtention de radiographies d'excellente qualité diagnostique et un archivage facilité.

Les indications de la radiographie sont :

thorax : affections pulmonaires, trachéales, cardiaques, pleurales. La radiographie thoracique est particulièrement indiquée lors de toux, difficulté respiratoire, intolérance à l’effort, fièvre etc.

abdomen : affections digestives, urinaires, génitales, hépatiques, spléniques. La radiographie abdominale est particulièrement indiquée lors de douleur abdominale, distension abdominale, vomissements aigus, hématurie, écoulement vaginal anormal, fièvre etc.

membres : la radiographie des membres est particulièrement indiquée lors de boiteries, douleur, masse.

colonne vertébrale : la radiographie de la colonne est particulièrement indiquée lors d’affection neurologique, de traumatisme, de bilan d'extension lors de tumeur.

crâne : le développement du scanner réduit considérablement les indications de radiographies du crâne car le scanner permet de « désuperposer » les organes et dispose d’un très bon contraste.

Les clichés sont souvent réalisés sans anesthésie. Celle ci s'avère en revanche nécessaire si l’animal est trop agité, très douloureux ou pour certaines indications (radiographie des hanches). Cette anesthésie est généralement de courte durée et présente un risque faible pour l’animal.

Pourquoi référer une radiographie numérique ?

Parce qu’il n’est pas toujours facile de réaliser un examen du thorax, de la colonne ou des hanches sur un chien de 50 kg sans avoir à recommencer plusieurs fois l’examen ou lorsque le générateur n’est pas assez puissant… Lors de doute sur l’interprétation des clichés, il peut être utile de réitérer l’examen avec un matériel plus performant. Chez les animaux de petite taille, l’élément limitant est la taille du foyer d’où l’intérêt de travailler avec un appareil possédant deux foyers, afin d’augmenter la résolution.